Marketing : 3 conseils pour éviter de travailler avec des « fake influenceurs »

Note : article initialement rédigé et publié pour le site France Info Méta-Média, le 19 avril 2019.

Le marketing d’influence repose sur l’engagement.

Le problème : cet engagement peut être émulé…

En moyenne, le ROI d’une campagne d’influence est de 6 à 7 euros pour chaque euro investi. Pour les meilleures campagnes, ce chiffre peut être multiplié par deux. En revanche, à l’opposé, les campagnes les moins efficaces sont en difficulté pour atteindre l’équilibre. La cause principale de cet échec : ne pas sélectionner les bons influencers et notamment sélectionner des influenceurs dont la notoriété a été émulée par l’achat de followers ou l’utilisation de robots.

Par exemple : Dove a mesuré que 25% de l’engagement total sur sa dernière campagne d’influence a été généré par de Fake Followers (par des robots). Autrement dit : 25% du budget de Dove a été gaspillé, échangé contre du vent.

Les fake influencers dont l’engagement est émulé est le fléau du marketing d’influence.

Travailler avec un Fake-Influencers : quels risques ?

Ces pseudo influenceurs sont toxiques pour votre marque pour plusieurs raisons.

  • Premièrement, ce sont de mauvais investissements. (Cf. Dove)
    Leur audience n’achètera probablement aucun produit chez vous, puisque leur audience n’existe pas.
  • Deuxièmement, ils projettent une mauvaise image de votre marque. Vous perdez en crédibilité auprès de vos clients. Les clients ou les prospects que vous souhaitez toucher via les réseaux sociaux sont souvent très bien informés. Ils n’ont pas envie d’être associé à ces fake influenceurs. De plus, cela révèle d’un manque d’investissement ou d’attention de la marque dans la sélection de ses partenaires. Enfin, vous perdrez aussi en crédibilité auprès des autres (vrais) influenceurs qui seront moins susceptibles de travailler avec vous.

Eviter les fake influencers : 3 critères importants à prendre en compte

  • Faites attention au ratio abonnés / abonnements « intrigants ».
    Rare sont les personnes qui suivent plus de 1000 personnes. Les personnes à suivre plus de 1000 personnes sont généralement des utilisateurs de robots. Ces derniers sont configurés pour s’abonner à la chaine à des centaines de compte par jour, dans l’espoir que ces derniers s’abonnent en retour. La notoriété de ces comptes a été généré artificiellement. Leur taux d’engagements est souvent très bas.
  • Mesurez l’engagement des dernières publications.
    L’engagement moyen sur Instagram est de 3%. En dessous de ce chiffre, vous n’obtiendrez pas de bon résultats quelques soit votre objectif (vente ou notoriété). Les meilleurs ont un ratio >8%. Les YouTubers par exemple. Enfin, les micro-influenceurs ont souvent les taux d’engagement les plus élevés. Ils peuvent monter à plus de 20%.

1,23% est un mauvais ratio. (Engagement calculé sur le même compte que la capture précédente)

  • Analysez l’espace des commentaires, c’est un très bon indicateur.
    La magie de l’influence se passe dans les commentaires. C’est ici que se crée la proximité entre l’influenceur et l’abonné. C’est ici que se retrouvent vos clients les plus engagés. Les fake influenceurs ont très peu de commentaires ou des commentaires de pauvre qualité.

Pourquoi existe-t-il des “Fake Influencers” ?

Les réseaux sociaux sont devenus de plus en plus importants dans nos vies. Pour certains ils sont la preuve d’un certain statut social. D’autres manquent d’assurance et veulent se sentir importants. Enfin, quelques malins ne sont pas contre un complément de revenu en exploitant les failles du système.

C’est ainsi que beaucoup cherchent des raccourcis pour se créer une fausse notoriété sur les réseaux sociaux.

Nous ne blâmons personne. Nous avons tous nos problèmes et nos raisons. Tout le monde est susceptible d’acheter des followers. Le besoin de se sentir important est le besoin le plus difficile à combler chez l’être humain.

Cependant, ce n’est pas en achetant des followers qu’on devient influenceurs. Pour devenir influenceur, il faut d’abord intéresser les personnes avec du contenu riche. Acheter des followers revient à manipuler les chiffres sans pour autant recevoir l’attention et l’engagement désiré.

Finalement, en souhaitant devenir un influenceur par le biais de robots, la seule personne que vous influencez, c’est votre propre perception.

Leave a Reply